Efrén Hernández Martín Un jour tu comprendras la lumière

Posté par Efren Hernandez le 25 novembre 2013 - View Comments

HERNANDEZ_night-colours-08

Tout a commencé le 15 janvier 2008. Je venais d’arriver à Paris avec une valise à moitié vide et une tête qui débordait d’envies d’aventure. Je ne connaissais encore personne. Mais je ne pouvais pas attendre. Je suis sorti le jour même avec mon meilleur ami : l’appareil argentique que mon père m’avait offert juste avant mon départ. Quand j’étais petit, il me racontait toujours des histoires sur cette ville, où il n’avait jamais vécu. (Lire la suite…)

VIVIAN MAIER (1926-2009) Le prodige révélé

Posté par Hervé Le Goff le 21 novembre 2013 - View Comments

Vivian Maier - New York, NY, December 2, 1954

L’histoire commence avec une vente aux enchères à Chicago qui voit en 2007 deux collectionneurs acquérir pour une poignée de dollars deux cartons inégaux de tirages et de négatifs. L’ensemble révèle un trésor photographique, bien sûr inédit et quelques indices permettent en deux ans de remonter à l’auteur, parfaitement inconnu, qui s’avère être une femme. (Lire la suite…)

CAMILLE ASGHARZADEH SHABESTARI Double jeu

Posté par Camille Asgharzadeh le 18 novembre 2013 - View Comments

Camille-Goudard-PH1-(05)

Cette série a été prise un après-midi de juin 2013. On venait de m’offrir un matériel de studio en lumière continue, une boite à lumière, deux bols et deux  parapluies. Je ne connaissais rien aux configurations d’éclairage qu’on nous apprend à l’école et j’ai improvisé, en me souvenant des portraits de Nadar qui, le premier, avait utilisé l’électricité. (Lire la suite…)

ALAIN HOA White Screen

Posté par Alain Hoa le 04 novembre 2013 - View Comments

Alain-Hoa-01

Au seuil de la dématérialisation de l’image qui nous amènera à passer de plus en plus de temps sur internet, chacun peut constater sans aller bien loin que des habitudes se prennent jusqu’à atteindre l’addiction. Et on peut parier que nos écrans en permanence connectés s’imposeront bientôt comme des sources de lumière diffuse éclairant nos intimités. Cette série vient de mon intérêt pour tout ce qui touche au Net. Elle met en avant tout une  génération de personnes, en l’occurrence la mienne, qui a grandi avec l’introduction d’internet dans les foyers.
L’addiction est connue comme un remède à une situation mal vécue. Avec internet, ce mécanisme prend une dimension toute particulière en offrant à toute heure et dans un espace virtuel, le dialogue avec des personnes réelles. Fenêtre ouverte sur l’autre, l’écran devient alors unique source d’éclairage et pour vaincre l’obscurité et la solitude et le mal-être. C’est cette lumière-là,  à ce moment-là, qu’il m’a semblé intéressant de capter.